Santé-environnement

La réalisation de diagnostics acoustiques dans des établissements accueillant des enfants

L’action vise à répondre à un enjeu croissant de santé publique. Elle contribue à décliner en région le plan national de lutte contre le bruit et la circulaire du 28 décembre 2004, relative à la réhabilitation acoustique des établissements recevant des jeunes enfants.

Les agressions par le bruit dans la vie quotidienne des jeunes enfants sont nombreuses et variées. L'aménagement des locaux contribue à accroître l'exposition aux nuisances sonores des élèves et des enseignants. Des salles trop hautes et de longs couloirs où le son se réverbère fortement sont des situations fréquentes. Les matériaux de construction utilisés sont souvent peu en rapport avec les règles de protection phonique, notamment en ce qui concerne les restaurants scolaires.

Un niveau sonore élevé à l'école peut entraîner un retard dans l'acquisition du langage et dans le bon apprentissage de la lecture.

L’objectif de l’action est donc d’améliorer la qualité acoustique des locaux accueillant des enfants pour créer des conditions favorables à leur apprentissage.

L’action consiste à réaliser dans certains bâtiments du Pays Graylois accueillant des jeunes enfants des diagnostics acoustiques pour s’assurer de la conformité des locaux.

Actuellement, le Pays Graylois met en place un recensement des structures concernées par cette problématique, à savoir :

  • les cantines scolaires,
  • les salles de repos des écoles maternelles,
  • les crèches,
  • les salles de sport utilisées par les scolaires.
Haut de page